Actus#08mars : Entretien avec Mélanie Gaignard

8 mars 2022

Ener-Pacte > Revue de Presse & Médias

Journée Internationale des droits des femmes

A Ener-Pacte, acteur engagé en faveur d’un monde plus inclusif, il nous semble juste et possible de construire un collectif équilibré, même dans un métier technique où une démarche volontariste est nécessaire pour construire la parité. Pourtant, la transition énergétique implique que de nombreuses personnes se forment et rejoignent avec leurs nouvelles compétences les métiers de l’énergie solaire, notamment au sein d’Ener-Pacte.
Alors, professionnelles, aguerries ou en devenir, Ener-Pacte vous attend toutes, avec vos immenses capacités, pour construire une entreprise solide et durable, tous ensemble.

Entretien avec Mélanie Gaignard, Consultante Photovoltaïque, Région Sud-Est

Peux-tu nous expliquer ton parcours en quelques mots ?

En quelques mots… pas simple !
Je suis la cadette d’une famille de 4 enfants. Mes parents m’ont transmis les valeurs du travail et l’importance de toujours faire de son mieux. Après le lycée, j’étais partagée entre l’envie de fonder une famille et l’ambition d’une carrière. Je n’ai pas réussi à choisir entre l’un ou l’autre alors j’ai opté pour mener les deux de front. J’ai commencé mes études en gestion d’entreprise et eu mon premier enfant durant ma seconde année.
Pendant mes études j’ai réalisé un stage dans une entreprise dédiée aux énergies renouvelables ce qui était rare en 2003. Et j’ai ensuite eu l’opportunité d’y devenir responsable de l’administration des ventes pendant 6 ans. Cette expérience m’a permis ensuite d’évoluer sur des postes très techniques souvent destinés aux hommes. Aujourd’hui je suis maman de trois enfants et responsable du développement de la région sud-est chez Ener-Pacte.

Pourquoi as-tu décidé d’étudier cette branche ?

C’est un peu particulier. Je suis arrivée par hasard dans ce cursus scolaire. J’avais pour ambition de devenir juge pour enfants. C’est un sujet qui depuis mon enfance me touche énormément. Mais en souhaitant devenir maman, je me suis aperçue que je ne supporterai pas d’être impuissante face à la souffrance d’un enfant. Et j’ai changé d’avis au dernier moment juste avant mon inscription en fac. J’ai donc pris la décision de me tourner vers la gestion d’entreprise. J’ai donc étudié le droit d’entreprise, la comptabilité et la relation client.

Dans la sphère professionnelle, quels sont tes critères d’égalité ?

L’égalité des chances : notamment en ce qui concerne les conditions d’accès à l’emploi, à la formation et à la promotion professionnelle.
Pour ce qui est des conditions de travail : la parité des salaires et l’accès aux mêmes opportunités, droits, occasions de choisir, conditions matérielles tout en respectant leurs spécificités.

Quelle est selon toi, la meilleure démarche managériale permettant de renforcer l’égalité H/F ?

Selon moi, il faut favoriser la mixité homme femme dans les équipes dans tous les services, permettre à des femmes d’accéder à des promotions et envisager des progressions de carrière, mais aussi fixer des grilles de salaires transparentes.
Ce qui est déjà le cas chez Ener-Pacte qui s’engage dans la parité, la diversité et l’inclusion.

Et plus globalement, quel message ou conseil souhaiterais-tu donner aux jeunes filles, qui voudraient se lancer dans une carrière professionnelle dans un métier dit « d’homme » ?

Ayez confiance en vous ! Exercer un métier « masculin » n’est possible que lorsqu’il y a de la confiance en soi. Soyez fortes, ne baissez jamais les bras !! Tout est possible, il suffit de s’en donner les moyens et d’y croire. Mon conseil est d’oser réaliser ses rêves.

En Savoir

plus ?